0 produits

Aucun produit trouvé
Utilisez moins de filtres ou supprimez-les tous

Le recueil: Distillerie Balmenach

La plus grande distillerie appartenant à Inverhouse

 

La distillerie Balmenach est nichée au pied des Haughs of Cromdale dans la vallée de la Spey. C'est dans ces collines le dernier jour d'avril 1690 qu'une armée de soldats jacobites fut prise en embuscade par des gardes-dragons, alors que les forces jacobites étaient prises en embuscade pendant leur sommeil, beaucoup furent tués, les autres s'enfuirent presque nus, cette défaite mit effectivement fin au soulèvement jacobite en les Hautes Terres.

Au début des années 1800, trois frères traversent ces collines depuis Tomintoul et y installent une ferme. L'un de ces frères était un James McGregor qui a également installé un alambic illicite sur le site. Peu de temps après l'introduction de la loi sur les licences, James McGregor a obtenu une licence pour sa distillerie, l'établissant officiellement en 1824.

La distillerie appartenait et était exploitée par la famille McGregor jusqu'à ce qu'elle soit vendue en 1922 à une société qui allait devenir DCL. En 1993, UDV a pris la décision de mettre sous cocon Balmenach, la distillerie est restée silencieuse jusqu'en 1998, date à laquelle Inver House Distillers a acheté la distillerie, ce qui en fait la cinquième et la plus grande distillerie de l'entreprise. Le premier distillat de Balmenach pendant 5 ans a ensuite été produit en mars de la même année, et stocké en fûts dans l'un des trois entrepôts de fardage du site.

Comme c'est prédominant chez Inver House Distillers, les machines et les méthodes traditionnelles sont encore utilisées à ce jour. Cela comprend une cuve de brassage en fonte qui brasse un peu plus de 8 tonnes toutes les 7,5 heures. Le moût est fermenté dans six washbacks en sapin de Douglas pendant au moins 50 heures avant d'être envoyé à la distillerie pour distillation.

La distillerie comprend trois alambics et trois alambics capables de produire plus de 2 millions de litres de whisky par an. Cet esprit se déplace lentement à travers 90 mètres de serpentins de tubes de cuivre dans de grands bacs d'eau froide, appelés "bains à vers", avant d'entrer dans l'un des deux coffres-forts à esprit du stillhouse. Là, il est transféré dans l'une des deux cuves à spiritueux. Le plus petit d'entre eux étant utilisé pour le remplissage des fûts sur place pour ensuite être vieilli en fûts de chêne pendant de nombreuses années jusqu'à ce que l'esprit soit jugé à son meilleur pour la mise en bouteille.